Nicolas Tesla


Nicolas Tesla
La science des nombres

La science imbriquée des nombres

  • Nicolas Tesla

  • Tesla a affirmé que ces chiffres étaient extrêmement importants. Il était obsédé par les numéros 3, 6 et 9. Il a compris un fait fondamental, inconnu de beaucoup, qui est le langage universel des mathématiques. Une science découverte par l'homme, non inventée par lui.

Tesla a affirmé que ces chiffres étaient extrêmement importants.

Il était obsédé par les numéros 3, 6 et 9.

Il a compris un fait fondamental, inconnu de beaucoup, qui est le langage universel des mathématiques.

Une science découverte par l'homme, non inventée par lui.  

Tesla a pris en compte les modèles numériques qui se produisent dans l'univers, comme dans la formation d'étoiles, le développement de cellules embryonnaires, et beaucoup d'autres que certains appellent «le plan de Dieu».

Il existe un système fondamental auquel la nature semble répondre : «Les puissances du système binaire», où le modèle part d'un et continue à doubler le nombre.

Ainsi, les cellules et les embryons sont développés par exemple, en suivant le schéma suivant: 1, 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, 256, etc.

Marko Rodin a découvert à l'intérieur du Vortex Math (la science de l'anatomie du torus) un motif répétitif : 1, 2, 4, 8, 7, 5, 1, 2, 4, 8, 7, 5, 1, 2 , 4, et ainsi de suite à l'infini.

Ici, les numéros 3, 6 et 9 n'existent pas et, selon Rodin, cela est dû au fait que ces nombres représentent un vecteur de la troisième à la quatrième dimension, appelée «champ d'écoulement».

Ce champ est une énergie de dimension supérieure, qui a une influence sur le circuit d'énergie des six autres nombres.

Allant encore plus loin, Randy Powell, un étudiant de Marko Rodin, dit que c'est la clé secrète de l'énergie libre, que Tesla a cherché jusqu'aux derniers jours de sa vie.

Cependant, si l' on regarde au - delà même de Tesla, nous remarquons que quelle que soit la culture , le numéro trois a toujours présenté une extrême importance.