Le PRODIGIEUX Médium KLUSKI


3 min lu
26 Sep

L'inégalé médium Franek KLUSKI. 

- Il est à ce jour le cas le plus énigmatique de tous les temps, il fait transparaître notre faiblesse intellectuelle dès qu'il s'agit du dit: "PARANORMAL"Expérience menée par l'IMI  Franek KLUSKI 

  •  La célèbre  " Institut métapsychique International" Jamais depuis notre création nous avions rencontré un tel phénomène d'apparition Ectoplasmique"

Cette institution née le  24 Avril 1919 :   Dès sa création par le négociant Jean Meyer, le Docteur Gustave Geley et le professeur Rocco Santoliquido, l’Institut Métapsychique International est décrété Fondation reconnue d’utilité publique et lance ses activités de recherche.  Sa mission : étudier scientifiquement les phénomènes - Psi –dits « paranormaux » – pour élargir notre compréhension de la conscience humaine et son rapport avec le monde. 

Lors de nos expériences un protocole très précis est mit en place par différents spécialistes, en présent différentes personnalités renommées issus du milieu scientifique,  pour éviter toute tricherie ou manipulation de la part du sujet, nous faisons appel parfois à des prestidigitateurs de renoms.

Les sceptiques

l'Université Columbia avec le médium Eusapia Palladino . Des scientifiques tels que Robert W. Wood et Edmund Beecher Wilson y ont participé. Davis, Kellogg, Rinn et John W. Sargent, un ancien président de la Society of American Magicians étaient présents lors des dernières séances de séance en avril. Ils ont découvert que Palladino avait libéré son pied gauche pour effectuer le phénomène. Rinn a donné un compte rendu complet du comportement frauduleux observé dans une séance de Palladino. 

Joseph Rinn de son livre Sixty Years of Psychical Research .

Réception Le livre de Rinn Searchlight on Psychical Research (1954) a été décrit dans une revue comme le « glas du spiritisme » car il exposait la fraude et les ruses impliquées dans les activités spiritualistes .

Dans le livre A Skeptic's Handbook of Parapsychology (1985), les auteurs Gerd H. Hövelmann, Marcello Truzzi et Piet Hein Hoebens ont décrit le livre comme :

Un travail critique imparfait mais néanmoins très important par un homme éminent dans les cercles de prestidigitation (Rinn était un homme d'affaires prospère et un magicien à temps partiel et un dénonciateur/enquêteur de médiums spirituels) qui nous a donné du matériel dans ce qui n'apparaît aujourd'hui nulle part ailleurs. Parce que Rinn traite de ses propres expériences directes et, surtout, parce qu'il cite abondamment des archives de journaux désormais obscures et oubliées, le livre est inestimable. C'est un livre plein d'opinions, de potins et d'anecdotes, et il doit être lu de cette façon - pas comme un travail d'érudition objective. Outre sa richesse de détails, le livre est également un document important montrant les perspectives d'un sceptique fort. 

Le biographe William Lindsay Gresham a noté que le livre contenait des inexactitudes mais qu'il était précieux pour sa réimpression de coupures de presse traitant de Harry Houdini

Le sceptique Melvin Harris a écrit que le livre comporte « de nombreux défauts et inexactitudes, mais pour autant, il offre de nombreux indices aux enquêteurs et oriente les chercheurs dans de nombreuses directions fructueuses ». 


Commentant en 2013, Daniel Loxton a décrit le livre comme « la source la plus profonde et la plus importante de littérature sceptique sur les enquêtes paranormales de 1890 à 1950 environ »

  

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.