Planche ouija


Communication avec les esprits (éthers)

Les participants se regroupent autour de la planche ouija, mais la séance peut aussi se faire seul

Photo d'une planche oui-ja en bois

  1. Spiritisme

Chacun des participants pose un ou deux doigts sur la « goutte » pour qu'elle puisse désigner les différents symboles. Par la force de l'esprit humain ou grâce à l'esprit lui-même, la goutte se déplacerait alors pour transmettre un message.

Cette pratique fait intervenir différents usages et croyances : la séance s'arrête si le bras de la personne utilisant le ouija se déplace et fait tomber l'accessoire, l'accessoire est déplacé en fin de séance sur l'inscription « au revoir » ou sur le centre de la planche « par mesure de sécurité »

Les spirites considèrent que le ouija est une forme de médiumnité qui permet de communiquer avec les plans subtils et de parler aux esprits. Certaines personnes présentes pouvant être des médiums, elles sont utilisées par les esprits pour faire passer leur message. Pour les religions monothéistes, le ouija est un outil piège : les participants croient parler aux anges ou aux défunts mais sont en contact avec le Diable ou avec un esprit malin.

  • Histoire 

    Justin, 32 ans, New Jersey

    Un jour, Justin et quelques amis se sont amusés autour d’une planche de Ouija. Ils ont posé des questions à voix haute, mais plutôt que de se promener d’une lettre à l’autre, la «goutte» a dessiné un étrange motif. «Elle s’est déplacée vers les quatre coins de la planche et a fait un X», a-t-il dit à Reader’s Digest. «Puis, elle a fait des cercles».

    Il a joué une seconde fois avec un groupe différent, chez lui. Le même scénario s’est répété. «J’avais l’impression que c’était un genre de mauvais sort», a-t-il ajouté. Alors qu’il dormait quelques heures plus tard, il a senti une main agripper son bras avec force, le réveillant. Les autres occupants de la maison dormaient profondément.