Spiritisme


1 min lu

Durant la nuit du 31 mars 1848, dans une petite ferme réputée hantée, à Hydesville, près carriurde la ville de Rochester dans l'État de New York, Margaret et Kate, filles du pasteur David Fox, établissent un contact par conversations par coups frappés avec un supposé « esprit » nommé Mr. Splitfoot (M. Pied fourchu). Cet évènement donne un éclairage particulier sur la survivance de l'âme à la mort du corps. La communication qui s’établit alors, donne les prémices d'une révolution en matière de spiritualité. L’âme des défunts semble pouvoir donner des signes intelligibles de son existence (hors le corps de chair) aux vivants. Dés lors une foule de manifestations s'émancipe donnant lieu à différentes conventions de communication. La plus connue étant le "Raps" (la typologie des coups frappés). Les expériences de contacts envahissent le monde et les sociétés intellectuelles. Les tables bougent dans tous les salons, les instances les plus hautes de la société, offrant même des spectacles troublants. La prestidigitation moderne prend en cette période un nouvel élan, troublant la lecture de ces phénomènes inédits. Tout ceci devient viral et la science est interpellée.

1855

Léon hyppolyte Dénizard Rivail (Allan Kardec de son pseudonyme) découvre les tables tournantes en 1855, pratique venue des États-Unis qui était en vogue dans les salons parisiens. Face au phénomène il décide de réaliser une investigation sur les tenants et aboutissants de cette pratique. Déclarant que tout effet avait une cause, il décide d'étudier la cause des mouvements de la table. Convaincu par les faits, il établie les bases d'une véritable révolution qu'elle soit philosophique, politique ou phénoménologique. La parapsychologie moderne est issue de la phénoménologie spirite. Il invente le mot "spiritisme" afin de différencier l'ensemble des spiritualistes d'avec ceux qui étudier la possible communication avec les âmes désincarnées.

1857

Allan Kardec
La Revue Spirite est créée par Allan Kardec
8, rue des Martyrs - Paris 9e
Gérant : Pierre Gaétan Leymarie
Créée également la Société Parisienne d'Etudes Spirites (S.P.E.S.)

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.