Spirit Grigori Grabovoï


7 min lu

Grigori Grabovoï  Médium en ligne

"Le contrôle de la réalité"

Parmi les personnalités les plus éminentes du milieu des guérisseurs russes on compte le chercheur, devin et guérisseur spirituel Grigori Grabovoï. Il est né le 14 novembre 1963 dans le village de Bogara situé au Kazakhstan. Dès sa plus jeune enfance, sa faculté de prédire les choses épatait son entourage. Un jour, lorsque sa mère cherchait de la monnaie, souhaitant qu’il se rende à vélo sur le marché pour acheter du fromage, le petit garçon, alors âgé de cinq ans, s’exclama d’un air catégorique: « ça ne sert à rien, aujourd’hui il n’y a pas de fromage ! » Quasiment au même moment, la voisine apparut à la porte, le visage décomposé. Elle rapporta que la police avait renvoyé tous les commerçants de la place du marché. Effectivement, il n’y avait pas de fromage.

Bien avant que Grabovoï ne soit connu en Occident, il se fit déjà un nom dans son pays natal en détectant par clairvoyance les défauts techniques sur des avions et en évitant ainsi des accidents. En tant que « spécialiste de vérifications de l’état technique des avions par voies extra-sensorielles » sa tâche a consisté durant plusieurs années à examiner la fiabilité des avions pour les déplacements professionnels des membres du Gouvernement. Il aura ainsi systématiquement ausculté mentalement le jet privé utilisé par Boris Yelzin, la station orbitale « Mir », la navette spatiale américaine « Atlantis », le métro de Moscou et bien d’autres structures. Ce qui relève de l’exceptionnel est que ses diagnostics extralucides ont toujours coïncidé avec les vérifications techniques ultérieures menées par les mécaniciens.

L’ancien étudiant en mathématiques et en mécanique aurait également prédit la catastrophe atomique de Tchernobyl. Environ quatre semaines avant le drame, il a ressenti des vibrations dans l’ensemble du corps. Il a vu la centrale nucléaire, la fumée, le feu, les tubes de graphite enflammés et la foule courir dans tous les sens. Une vision qui s’est reproduite trois jours après. Autrefois il se sentait impuissant. Des années plus tard, il a développé un module cristallin capable de réduire de moitié la force explosive d’une bombe atomique. Plusieurs cristallins assemblés entre eux pourraient même « annuler » entièrement une explosion.

À ce sujet Grabovoï mentionne sur son site internet que « la tâche de chaque être humain est d’apprendre à contrôler sa conscience. Tout, dans le Monde, contient de l’information. Nous pouvons la transformer positivement, et par effet de corrélation, le Monde se transformera lui aussi dans un sens positif. La clef pour comprendre tout ce qui se trouve dans le Monde et dans le corps physique des Hommes, mais aussi pour saisir leurs incidences réciproques, réside dans la conscience de l’Homme. Les êtres humains sont des créateurs capables de production. Il n’est pas simple d’amener la conscience jusqu’à l’énergie de l’Esprit pur afin de percevoir la connaissance depuis les hauteurs de l’âme. Il est encore plus difficile d’avoir accès à cette vue et de réellement en saisir le sens. Mais ceci est le chemin, la Voie du Salut pour tous. »

Aujourd’hui, Grigori Grabovoï est membre de l’Académie internationale de l’Informatisation et de l’Académie des sciences de Russie (l’organisme de recherche le plus prestigieux de la Fédération de Russie, qui dispose de 9 départements spécialisés, de 3 divisions régionales, de 14 centres scientifiques régionaux et de nombreuses institutions scientifiques et centres de recherche dans tout le pays, dont le siège est à Moscou.) D’après ses connaissances, n’importe quel événement peut se transformer en un épisode harmonieux. Le secret réside dans la concentration ciblée, grâce à laquelle nous sommes à même de modifier le contenu et la forme de nos pensées.

A la question de savoir ce qu’est véritablement la santé, Grabovoï répond dans son interview intitulée « La technologie du sauvetage » (« Die Technologie der Rettung ») que « la santé est un état de la réalité dans lequel les rapports entre l’Homme et le monde extérieur se situent dans la plus grande des harmonies possible. La santé ne concerne pas uniquement la condition physique. Elle est aussi un phénomène moral, social, et même politique. La santé est un système de rapports au sein duquel le corps sain existe. »*

Grabovoï manifeste une profonde compréhension du Divin à partir de laquelle il développe « L’enseignement du Salut global, du développement harmonieux et de la prévention des catastrophes. » Vraisemblablement, ses capacités extraordinaires de guérison, lesquelles lui ont valu une popularité croissante en Occident, ne trouvent une explication que dans le lien direct qu’il observe avec le Créateur. Deux technologies exceptionnelles de la conscience sont tout particulièrement à souligner. La première s’intitule « Le système des codes de guérison », elle comporte environ 1000 séries chiffrées permettant de contrôler le réel, de soigner l’être humain et de le replacer dans son idéal de réalité, celui de la « Norme ». La seconde concerne les technologies de l’esprit et en particulier la méthode de repousse d’organes, élaborée par ses soins. [...]

Pour autant, nous ne souhaitons pas taire ici, le fait que Grigori Grabovoï ait fait l’objet d’une controverse médiatique. Il a été poursuivi par la justice en 2006 et condamné à huit ans d’emprisonnement pour charlatanisme. Il aurait promis à des mères dont les fils avaient été victimes du drame des otages au Beslan dans le Caucase, de les ramener à la vie, en échange de 1000 dollars. Grigori Grabovoï a été relaxé avant la date présumée de libération. D’après les médias, la réalité est qu’il souhaitait démarrer une carrière politique et présenter sa candidature en 2008 pour accéder au Kremlin… Bien souvent, la frontière entre mensonge et vérité est mince. Nous-mêmes, les auteurs, ne sommes pas en mesure de juger au terme de la rédaction la nature des événements. Qui plus est, là n’est pas le sujet de nos préoccupations. Nous nous concentrons au contraire bien plus sur les expériences positives de guérisons, apportées tous les jours et partout dans le monde par les séries chiffrées et les technologies spirituelles de Grigori Grabovoï.


Né en 1963 dans un petit village du Kazakhstan, Grigori Petrovich Grabovoï est un brillant scientifique, détenteur d’un doctorat en mathématiques et d’un autre en physique, et qui a été plusieurs années conseiller du Service de l’Aviation Fédérale Russe. Il est l’auteur d’étonnants travaux et découvertes sur le champ créatif de l’information, dont la finalité est de créer ou de modifier la matière à partir d’une technologie de traitement de l’information qu’il a lui-même mise au point et développée. 

Ses dons de clairvoyance, de prédiction et de traitement de l’information l’ont rendu célèbre en Russie, le gouvernement russe ayant fait appel à lui à de nombreuses reprises pour examiner et solutionner des problèmes survenus à bord de trains, d’avions, de pipe-lines, de gazoducs, de la station orbitale MIR. C’est également lui qui a résolu les problèmes à l’origine du crash de l’une des navettes spatiales Atlantis, problèmes qui, grâce à lui, ne se sont plus jamais reproduits par la suite sur d’autres navettes.

 Il est capable de réaliser ce que certains pourraient avoir tendance à considérer comme des "miracles", par exemple téléporter un objet physique à une distance éloignée ou faire traverser un objet solide par un autre objet solide sans aucune destruction.

Grabovoï peut également régénérer n’importe quel corps organique grâce à une application informatique qu’il a mise au point sur le principe selon lequel tout, dans l’univers, depuis les atomes et les micro-particules jusqu’aux systèmes solaires est constitué d’information. Lorsqu'apparaît un dysfonctionnement au sein d’un organe ou d’un corps physique, il suffit, pour le régénérer, d’en extraire l’information défectueuse et cacophonique et de la remplacer par de l’information saine et harmonieuse, de l’information compatible avec la fréquence qui lui correspond au sein de la Conscience universelle. Des centaines de personnes atteintes de maladies présumées incurables, telles que le SIDA, ou le cancer au quatrième stade, ont été guéries sans intervention physique. Ces guérisons "inexpliquées" ont pour la plupart été certifiées par des documents notariés. Mais les premiers témoins en sont évidemment les "miraculés" eux-mêmes. Toutes les applications mises au point par Grabovoï se réalisent sans aucune destruction. Au contraire, de grandes catastrophes ont été évitées grâce à lui. Il s’occupe uniquement de restaurer la connexion à l’équilibre et à l’harmonie universelle originels au sein des particules contenant une information perturbée à cause de la folie de l’homme et de sa méconnaissance des Lois cosmiques.
Les réalisations de Grabovoï sont absolument uniques. S’il fallait résumer le sujet en deux mots, ce serait le mot "conscience" et le mot "information". Selon lui, tout l’univers est de l’information. Il dit que dans l’univers il n’y a rien d’autre que des objets organisés en fonction de l’information qu’ils renferment et des liens permettant de connecter toutes les informations entre elles. Dans son essence, l’univers n’est qu’un vaste système informationnel. Le niveau de développement le plus élevé de ce système est la conscience de l’information. La conscience dirige, sans la moindre exception, toute l’élaboration de l’univers. N’importe quel objet, depuis les particules élémentaires, les atomes, les molécules, et jusqu’aux galaxies possède sa propre conscience. Celui qui arrivera à gouverner ces consciences arrivera à gouverner l’univers. 

À travers le langage strict et parfois austère des formules mathématiques, Grabovoï s’est attaché à démontrer que tous les objets de l’univers rétroagissent instantanément les uns envers les autres quelle que soit la distance qui les sépare. Il y a une Force à laquelle tout est soumis. On peut l’appeler Dieu, Allah ou bien la Raison universelle. Dans l’univers, la rétroaction est instantanée, quel que soit l’endroit où se trouvent les objets. La Bible, le Coran et la Torah procèdent des postulats identiques. « Leur vérité fondamentale s’insère parfaitement dans mes calculs, » affirme-t-il, « et donc mes formulations ne présentent rien de nouveau, simplement une confirmation de ce qui a été donné de là-haut à l’humanité il y a des millénaires. J’ai d’abord démontré l’existence de Dieu à l’aide de formules, et ensuite je les ai découvertes en mon cœur. Les savants qui étudient et expérimentent n’inventent rien, ils ne font que des découvertes. De plus en plus comprennent que la science doit devenir spirituelle, c’est-à-dire orientée vers la découverte de la vie afin de favoriser le développement et l’évolution de l’homme. »

Selon Grabovoï, le devoir de tous les hommes est d’apprendre à gouverner leur conscience. Si un seul homme n’est pas capable de le faire, alors tout le système devient instable. Étant donné que tout dans l’univers comporte de l’information, on peut la prendre et la modifier dans le sens positif. Alors l’univers changera, changera vers le meilleur. Le principal problème actuel est que les hommes ne savent pas comment utiliser l’information, comment la regarder. La clé de la compréhension de tout ce qui se trouve dans l’univers et dans le corps physique de l’homme et l’explication de comment tout cela interagit se trouve à l’intérieur de la conscience. La grandeur et la diversité de l’univers et de ses espaces commence dans la conscience. Pour créer, l’homme doit simplement prendre conscience qu’il est un véritable créateur. Et pour cela, il lui faut élargir sa conscience et l’amener jusqu’à la Conscience universelle. Il n’est pas si facile d’amener sa conscience jusqu’à l’énergie d’un esprit pur et de percevoir les connaissances au niveau de l’âme. Et il est encore plus difficile de percevoir la vie comme un tout et d’en prendre réellement conscience. Mais ceci est la voie, la voie du salut pour tous.

 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.